Boulev’Art, un collectif de créateurs

21 octobre 2015

Boulev’Art, un collectif de créateurs

Boulev’Art, un collectif de créateurs, cherche des fonds pour ouvrir une boutique à Béthune !

Un collectif d’artistes et créateurs s’est créé à Béthune et lance un financement participatif pour pouvoir louer un local boulevard Poincaré qui servira de salle d’animation et de boutique. 

«On est très bien dans notre coopérative Grands ensemble mais on manque de visibilité sur le secteur et on veut mettre en avant le côté artistique et culturel de Béthune », explique Cécile Gasmi qui s’est associée avec deux autres entrepreneurs pour créer Boulev’Art. Cette Béthunoise est créatrice textile, animatrice lecture et brodeuse ; Yoann Brasme, dessinateur et animateur BD à Béthune et Alexandra Pillet, photographe à Bajus.

Autre objectif de ce rassemblement : rompre l’isolement, échanger et partager sur leurs pratiques. « Développer notre activité, ce n’est pas l’essence même du collectif même si nous espérons aussi le faire. Notre but c’est vraiment de partager et de faire connaître ce qui est créé dans la région. » Un objectif qu’ils ont résumé dans un slogan : « Seul, j’avance plus vite. Ensemble, nous avançons plus longtemps ».

« On voudrait faire une boutique et des expos éphémères »

L’idée de disposer un local s’est vite imposée à eux. Les trois associés en ont trouvé un dans lequel ils se projettent, boulevard Poincaré, entre la gare et le centre. « En bas, on voudrait faire une boutique et des expos éphémères et à l’étage, une salle d’animation, une salle de réunion et un espace travail et détente pour les gens du collectif. »

Pour alimenter la boutique, le collectif peut déjà compter sur une dizaine de créateurs de bijoux, céramiques raku, créations en papier, bouillottes sèches, lampes en courge… Et à l’étage, le projet est bien avancé aussi puisque des animations pour les tout-petits, des ateliers lecture, BD et création sont prévus. Ateliers payants ou gratuits, ce n’est pas encore défini.

Récolter 6 000 €

« La boutique ne sera pas ouverte tous les jours. Le mercredi matin sera réservé pour les animations des tout-petits. Plus le collectif grandira, plus les horaires d’ouverture seront élargis. » Mais voilà, comme partout, tout est une question de budget. Le loyer du local, c’est 850 € sans les charges. Le collectif a lancé un financement participatif pour récolter 6000 €. « Ça servira à lancer le projet et à couvrir les premiers frais qu’occasionne le local », explique Cécile Gasmi. « On s’est dit que comme il s’agit d’un projet artistique et culturel, ça concerne tout le monde et le financement participatif, c’est dans l’air du temps ! »

Le collectif compte aussi demander des subventions. « Si les gens sont généreux, on espère inaugurer le local le 31 octobre et fêter Halloween en même temps. Et si on n’a pas le financement, on ne lâchera pas le projet. On se battra pour s’installer coûte que coûte. »

Source : La Voix du Nord
Facebook : Boulev'Art