Interview JULIEN ALBA

17 novembre 2016

Interview JULIEN ALBA

Fondateur du collectif EN NORD MASSIF Producteur de magie

Fan de musique afro-américaine, ancien DJ et collectionneur de vinyles, ch’ti et fier de l’être, Julien Alba est un amoureux des artistes de sa région. Ce n’est donc pas par hasard qu’il crée en 2010 le collectif En Nord Massif.

Julien, explique nous ce qu’est EN NORD MASSIF

C’est un collectif qui réunit des artistes de Jazz de la Métropole. Doté des Licences 2 et 3 d’entrepreneurs de spectacle, je vends et organise des concerts, gère les contrats, assure la promotion des artistes. Je suis dans une démarche de diffusion en lien avec les organisateurs et les programmateurs. L’objectif est d’apporter de la visibilité, de développer la notoriété et de faire en sorte que les musiciens puissent aller à la rencontre de leur public.

Combien d’artistes sont accompagnés par En Nord Massif ?

Il y a The Headshakers, Afro Wild Zombies, Gospel Team, Acid Jazz Machine, Zone de Basses Fréquences, Lizzy Strata. Soit six formations représentant un large panel de couleurs musicales : funk, cabaret swing, gospel, jazz contemporain… La porte d’entrée, c’est le jazz. 

Hormis le fait que ce soit des artistes de Jazz originaires du Nord, comment sont-ils sélectionnés ?

Il n’y a pas vraiment de sélection, c’est plutôt une affaire de rencontres, de coups de coeur, de connexions. Et en tant qu’entrepreneur de spectacle, je suis à l’écoute des problématiques des organisateurs. Et dans ma démarche de programmateur, je veux être à l’écoute des besoins et des envies des artistes. Je suis à l’affût, toujours en veille. J’assiste à de nombreux concerts. Et la rencontre fonctionne dans les deux sens. Ce qui m’intéresse c’est l’alchimie qui se produit dans un concert, cette communion entre les musiciens et le public, celle qui génère de la magie.

Tu as choisi Smart pour gérer ton activité… 

Oui je suis membre de Smart depuis l’obtention des licences, donc quasiment depuis le début. Encore une fois, mon objectif est de répondre aux problématiques des artistes, notamment au niveau de leur statut et de leurs contrats. Et Smart apporte la bonne solution. C’est un vrai partenaire, un prestataire à haute valeur ajoutée. Fluide, rapide, c’est le meilleur rapport qualité - prix que l’on puisse trouver ! En plus, les relations sont très bonnes, ce qui ne gâche rien. Ça me permet de me concentrer sur mon activité principale : l’accompagnement, la production, la contractualisation, la diffusion.

Quelques mots sur ton parcours ?

D’abord, j’ai été DJ, et je suis fils de DJ ! Et ma soeur est toujours derrière les platines (NDRL : DJ Clémentine) ! Ensuite, de 2000 à 2010, j’ai travaillé dans l’événementiel à Paris. J’étais régisseur sur de gros événements et je voyageais aux quatre coins du monde. C’était super chouette. Mais au bout de 10 ans, j’ai décidé de rentrer à Lille. J’avais besoin de donner du sens à ma vie et de concrétiser mon projet : retour au bercail et création d’En Nord Massif ! Il m’arrive encore de travailler dans l’événementiel mais mon activité principale aujourd’hui, c’est En Nord Massif.

Et tu te projettes comment dans 10 ans ? Si tu pouvez faire un vœu ?

Je veux pérenniser l’activité. Je veux gagner en crédibilité et devenir une référence dans le secteur, auprès des institutions, festivals, organisateurs… Je veux continuer à entretenir une belle relation avec les artistes, continuer à les aider à se professionnaliser pour qu’ils vivent de leur talent. Je veux préserver cette confiance et cette recherche d’exigence artistique. Et je veux développer dans le Nord surtout. Je suis un Ch’ti ! C’est une région foisonnante où il y a plein d’artistes formidables ! Je veux contribuer au rayonnement de la région par le prisme des artistes. Dans 10 ans, je veux organiser des spectacles de grande qualité et continuer la magie ! Voilà comment je me projète dans 10 ans : continuer à générer de la magie entre les musiciens et leur public

Le prochain rendez-vous à ne pas manquer ?

Le 26 novembre, Lizzy Strata à la Péniche Hydroplane (Lille-Lomme) pour la sortie de leur nouvel album. C’est un quintet emmené par deux chanteuses dans un style cabaret swing hot jazz, rétro et tellement moderne à la fois ! Il faut y aller, vraiment ! Il y aura aussi prochainement des concerts d’Acid Jazz Machine, de Gospel Team, de Zone de Basses Fréquences. Enfin 2017 sera l’année de commémoration de la disparition de Fela. Afro Wild Zombies sera sur scène pour fêter cela. Sans oublier un nouvel album pour The Headshakers. D’autres dates à suivre sur notre site et sur la page Facebook.

Un message pour conclure ?

Je dirais que tout est cohérent, c’est comme une évidence, une réponse lucide à un besoin, ici, à cet instant. Je fais le parallèle avec les circuits courts alimentaires. C’est la même chose avec les artistes. En local, il y a du talent, il faut le valoriser et permettre cette prise de conscience. C’est la musique en circuit court !

www.ennordmassif.eu

Facebook



Coopérations à tous les étages

17 novembre 2016

Vendredi 25 novembre

Coopératives à tous les étages !

Scop, Scic, CAE, UES, entreprises sociales... les co-locataires de LaGrappe inventent de nouvelles façons de coopérer pour se développer.
Dans le cadre du mois de l'ESS les entreprises et entrepreneurs vous invitent aux portes ouvertes de LaGrappe.

Plus d'infos & inscriptions : ici