• Réduire la taille de la police
  • Agrandir la taille de la police
  • Recommandez cet article
  • Imprimer l'article

Communauté urbaine d'Arras

Le lycée agro-environnemental met ses élèves à l'honneur

mercredi 09.04.2014, 08:00
Le bar à smoothies a été tenu par des élèves qui ont le sens de la convivialité! Le bar à smoothies a été tenu par des élèves qui ont le sens de la convivialité!

- Durant la journée portes ouvertes du samedi 5 avril au lycée agro environnemental de Tilloy-les-Mofflaines, des élèves ont voulu mettre en avant leurs actions.

Bar à smoothies, concours d'aménagement et divers autres stands accueillants leur ont permis de présenter leur formation.
Marjory Coilliot, formatrice du BTSA technico-commercial, qualifie ses élèves de « promotion dynamique ». La nouvelle formation du lycée agricole a notamment proposé un bar à smoothies. Le but : en vendre un maximum afin d'organiser un voyage pédagogique en Corse pour découvrir les produits du terroir et leur transformation. Comme les vergers d'agrumes, la charcuterie, le fromage, l'huile d'olive, la bière et les châtaignes. Ce qui les intéresse, c'est de voir le produit « de la terre à l'assiette ». Ces élèves, Sébastien Baudrin, Florentin Chaudez, Maximilien De Grave et Élodie Lemoine, ont aussi un autre but : développer leurs compétences commerciales. Ils ont d'ailleurs un autre projet : « si tout se passe bien, l'année prochaine on aura pour objectif le Canada ! » En parallèle, un concours d'aménagement paysager a également été mis en place lors de cette journée portes ouvertes qui a réuni beaucoup de visiteurs.
Raphaël Cousin, Christopher Leclercq, Nicolas Guffroy et Victor Jourdain ont proposé pour leur part un concours d'aménagement paysager. Les quatre camarades avaient réussi à démarcher préalablement des magasins pour récolter des lots tels que des places de bowling, de laser game ou encore de cinéma. Les visiteurs devaient voter pour l'aménagement qu'ils préféraient afin de gagner l'un de ces lots. Mais le but premier de ce stand était de « montrer le savoir-faire des élèves », affirme Christopher. Les quatre jeunes hommes voulaient aussi « passer du bon temps ». Victor ajoute : « Aujourd'hui, c'est l'entraide entre les différentes classes du lycée qui compte ».

Élodie DARRAS


L'Avenir de l'Artois



Vos réactions

Pour réagir à cet article :

  • introduisez votre nom d'utilisateur
  • rédigez votre commentaire
  • postez
 
chargement
FermerClose